De qui parle t-on ?

Migrant ? Demandeur d'asile ? Réfugié ... Pour ne pas tout mélanger

 

Alors, pour commencer, je vous propose de reprendre quelques petites définitions de base. 

  • Migrant 

Le terme "Migrant" désigne toute personne qui s'engage dans un processus de relocalisation géographique, c'est à dire qui ne vit pas dans son pays d'origine.

Il peut s'agir de migrations longue durée (ex: les personnes qui fuient leur pays en raison d'un conflit généralisé), ou de migrations courte durée (ex: les étudiants qui poursuivent leur cursus scolaire dans un pays autre que leur pays d'origine).

"Migrant" ne fait donc pas référence à une situation juridique ou administrative.

 

  • Demandeur d'asile 

Est considérée comme "demandeur d'asile", une personne qui a demandé la protection d'un pays autre que son pays d'origine, quelque soit le motif de sa demande de protection.

 

  • Réfugié :

C'est le terme utilisé pour désigner une personne qui a obtenu une réponse favorable à sa demande d'asile. Elle est alors protégée par l'Etat qui l'a reconnue réfugiée.

Au sens de la Convention de Genève de 1951, est éligible au statut de réfugié toute personne qui, craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut, ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays. Il existe aussi une acception non juridique de la notion de réfugié, qui désigne toute personne contrainte à quitter son pays d’origine et ne pouvant y rentrer.

 

  • Débouté :

Est débouté de l'asile toute personne dont la demande d'asile a été rejetée définitivement par l'OFPRA et par la CNDA

 

  • Clandestin, Irrégulier, Sans Papier :  

Ces termes, à large connotation péjorative, sont utilisés pour désigner les personnes qui se maintiennent sur le territoire alors qu'elles ne bénéficient pas d'un statut le leur permettant (Rejet de la demande d'asile, Expiration du Visa...) 

 

  • Apatride :

    Selon la Convention de New York du 28 septembre 1954, le terme apatride s'applique à : "toute personne qu'aucun Etat ne considère comme son ressortissant par application de sa législation".

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/05/2018

×